Actualités

#
03/07/2018

Abdelaziz Raïssi, nouveau directeur

Depuis le 2 juillet 2018, Abdelaziz RAÏSSI est nommé Directeur du site Renault de Batilly. Il succède à Javier Novo appelé à d’autres fonctions au sein du groupe Renault et notamment chez Nissan en Espagne.

Abdelaziz Raïssi, âgé de 40 ans, était depuis décembre 2016, sous-directeur de la SOVAB, en charge de la fabrication. Ingénieur de formation, il est entré dans le groupe Renault lors de cette prise de fonction en 2016.

Abdelaziz Raïssi a débuté sa carrière en 2002 chez Valéo à Sens dans l’Yonne. Son parcours essentiellement chez des équipementiers automobiles, lui a permis de travailler notamment pour le groupe Faurecia à Smartville comme directeur d’une usine fournissant des pièces pour le groupe Daimler. Auparavant, il fut expatrié en Slovaquie, déjà comme directeur d’une usine produisant des éléments extérieurs en plastique pour le groupe PSA. Mais sa carrière ne se limita pas à l’Hexagone, puisqu’Abdelaziz Raïssi mena au début de sa carrière des missions au Brésil, toujours pour Faurecia, près de São Paulo avec le défi de faire monter en puissance industrielle une nouvelle usine.

Avec cette arrivée dans le groupe Renault en décembre 2016, Abdelaziz Raïssi souhaitait passer de l’autre côté de la barrière, « se rapprocher de la voiture, la sentir ».


A l’occasion de sa nomination, il déclare : « C’est avec confiance et fierté que je prends la Direction du site Renault de Batilly. Je vais poursuivre la transformation de l’usine dans la continuité de ce qui a été initié par Javier Novo pour faire de la SOVAB une référence industrielle au sein de l'Alliance. En 38 ans d’existence de l’usine, beaucoup a déjà été mis en place. Mais pour moi, l’amélioration est infinie et je compte y apporter mon expertise. Mon enjeu à très court terme : obtenir le véhicule remplaçant de Master, confirmant ainsi que ce site est la référence industrielle du Groupe pour fabriquer le gros fourgon de Renault en Europe. Mais je ne veux pas le faire seul. Je veux le faire avec tous les équipiers de la SOVAB. J’ai trouvé en arrivant ici des hommes et des femmes qui ont l’amour du travail bien fait. C’est une valeur essentielle ».


Retour aux actualités