35 ANS DE SAVOIR-FAIRE

Renault 2016

2016

L'usine Renault de Batilly à annoncé le recrutement de 134 personnes en CDI en 2016 !

« Je suis heureux de pouvoir annoncer le recrutement de 134 personnes en CDI et je me réjouis de notre niveau d’activité qui se maintient à un très bon niveau. C’est une excellente nouvelle pour notre bassin d’emplois et la reconnaissance par le Groupe du savoir-faire et de la performance de notre usine » Javier Novo, Directeur de l’usine.

Ces nouveaux recrutements portent à 174 recrutements en CDI pour le site en moins de 18 mois.

Tony Parker Sovab

2015

La déclinaison « Food Truck » de Master est à l’honneur : les deux gagnants de l’émission « Mon Food Truck à la clé » reçoivent à Batilly les clés de leur véhicule.

Evénement d’ampleur avec la visite du basketteur Tony Parker. « TP », en tant qu’Ambassadeur de la marque, donne le coup d’envoi des festivités du 35ème anniversaire de Master et de la SOVAB.

L’usine poursuit son développement en atteignant une cadence de production quotidienne de 650 véhicules fabriqués. Cette performance, nécessaire pour pouvoir répondre à la demande commerciale, permet de battre le record annuel de production (datant de 2006) avec 126 461 véhicules.

Dans le cadre de l’accord de compétitivité Renault et de l’augmentation des volumes à fabriquer à Batilly, l’usine annonce le recrutement de 40 personnes en CDI.

Récompenses Renault Master

2014

Master Phase 1’ est révélé au salon de Birmingham. Le modèle propose une évolution design de sa face avant et une nouvelle offre de motorisations plus complète. Master enrichit encore sa collection de récompenses décernées par la presse automobile internationale. Après l’Allemagne, le Brésil ou encore l’Argentine, ce sont les pays baltes (Lituanie, Lettonie, Estonie) et la Pologne qui mettent à l’honneur la Phase 1’ du véhicule

Cérémonies festivités Sovab

2013

Cérémonies et festivités autour du 2 000 000ème véhicule fabriqué à la SOVAB.

L’année est également marquée par la profonde transformation du département montage, pour améliorer sa performance. Les conditions de travail et la sécurité des collaborateurs restent les maîtres mots de ces évolutions.

2012

Inauguration du parc de panneaux photovoltaïques : 43 000 panneaux installés, près de 70 000 m2 de surface couverte, une puissance générée de 9,7 GW/h.

2011

L’ensemble de la gamme Nouveau Master est lancé : 350 versions disponibles, un panel de 400 couleurs, une offre traction ou propulsion, … tous ces modèles fabriqués sur une seule ligne dans une même usine. Une performance par rapport à la concurrence !

La montée en cadence s’accompagne de l’arrivée de 90 nouveaux embauchés rejoignant les effectifs de fabrication.

L’usine fait également appel au savoir-faire de personnels issus d’autres sites Renault : en 2011 et les années suivantes, plusieurs centaines rejoignent la Lorraine pour prêter main forte à l’usine de Batilly.

Nouveau Renault Master

2010

Le début d’année est marqué par la révélation de Nouveau Master, modèle prometteur et très attendu.

Le dernier exemplaire de l’ancienne version de Master sort de chaîne le 15 octobre, mettant fin à une success story de 13 ans.

Dernier Mascott Sovab

2009

La SOVAB fabrique le millionième Master.

La production de Mascott / Master Propulsion est arrêtée en fin d’année, après 30 années de coopération entre Renault et R.V.I. / Renault Trucks, qui auront permis de fabriquer 119 068 véhicules.

2008

La SOVAB connaît une véritable révolution technologique. Le process de fabrication évolue de façon spectaculaire. Plus de 200 millions d’euros sont investis.

44 000 heures de formation sont dispensées pour le personnel de fabrication et 22 000 heures pour le personnel de maintenance.

Dans un contexte économique difficile, la SOVAB doit adapter sa production et fabrique seulement 100 000 véhicules.

2007

Le Projet 62 (Nouveau Master) devient de plus en plus concret à la SOVAB. Des travaux d’envergure débutent pour l’accueillir.

Les premiers collaborateurs de la SOVAB sont détachés à Villiers-Saint-Frédéric, site abritant l’Ingénierie des Véhicules Utilitaires, pour participer à l’intégration future à la SOVAB du nouveau véhicule.

2006

C’est l’année record de production avec 123 202 VU fabriqués (Master et Master Propulsion / Mascott).

Master camping-car

2004

Succès du nouveau Master (Phase 2), qui est élu « véhicule de l’année » par le magazine «What Van ?».

Master opère une percée sur le marché des camping-cars et est présent chez plus de 50 constructeurs camping-caristes.

2003

Mascott est désormais aussi produit pour le réseau Renault, sous l’appellation Master Propulsion.

2002

Dans le cadre de l’Alliance, la SOVAB produit le premier Master badgé Nissan : l’Interstar.

2000

La SOVAB devient filiale à 100% du groupe Renault.

Les commandes explosent pour Master : l’usine fabrique 111 987 véhicules, dont 93 560 Master. L’effectif de l’usine augmente en conséquence et passe à près de 2 400 personnes.

Trafic tire sa révérence après avoir été produit à 201 139 exemplaires.

1999

L’équipe de nuit voit pour la première fois le jour.

Pour faire face au succès de Master, la SOVAB intègre plus de 600 nouveaux embauchés.

L’usine obtient pour la première fois la certification ISO 14001 (certification environnement).

L’année est également marquée par la fin de la gamme B / Messenger et le lancement commercial de Mascott.

X70 Master Renault

1997

Lancement commercial du X70, Nouveau Master. Le véhicule décroche le titre
très convoité de « véhicule de l’année »

Louis Schweitzer créé la Division des Véhicules Utilitaires : ce segment devient une priorité pour l’entreprise. La SOVAB lui est naturellement rattachée.

Début du projet X24, développé en partenariat avec R.V.I. Il est baptisé Mascott.

1996

A la fermeture de l’usine Chausson, les salariés de Creil intègrent la SOVAB et contribuent à la fabrication de Trafic.

L’usine compte alors près de 1 500 personnes.

Un partenariat est signé entre Renault et General Motors : des Master fabriqués à la SOVAB seront badgés Opel et Vauxhall.

Travaux montage Sovab

1995-1996

De grands travaux sont menés pour faire évoluer le process. L’usine est métamorphosée : près de 980 millions de francs sont investis pour accueillir Nouveau Master.

1994

La SOVAB est la première usine du groupe Renault a être classée A dans le nouveau référentiel « EAQF » (certification qualité).

1991

L’environnement devient une préoccupation européenne : la première cellule de contrôle de dépollution des véhicules est mise en place.

1988-1989

La SOVAB célèbre les 10 ans de Master.

Elle est devenue la première entreprise du bassin de Briey avec 1 330 employés. Le bâtiment peinture passe en 2 équipes, imité l’année suivante par le montage.

1987

Pour faire face à une demande commerciale de Master plus importante, le bâtiment tôlerie passe en 2 équipes.

1986

Lancement du B90 Turbo, second produit de la Gamme B.

1983

Les premières Portes Ouvertes ont lieu à la SOVAB : elles accueillent plus de 2 300 visiteurs.

1982

Lancement d’un nouveau modèle : le B70, un vrai camion à châssis conçu pour une utilisation intensive à pleine charge qui vient compléter l’offre proposée par Master.

1981

Pour satisfaire une demande commerciale importante, la SOVAB fabrique 3 000 Trafic en complément de ceux de Creil. Ses effectifs avoisinent désormais le millier de personnes.

1980

L’usine est baptisée la SOVAB, SOciété des Véhicules Automobiles de Batilly, et devient une Société en Nom Collectif (SNC). 75% du capital appartiennent à Renault, 25% à R.V.I.

Début septembre voit le démarrage en série du Master, dernier né de la gamme utilitaire Renault.

1979

« L’usine aux champs »* s’étend sur 100 ha : c’est une usine d’un concept novateur, avec un cadre moderne, qui compte 275 employés. *Surnom donné par les ingénieurs en raison de la situation du site

1977-1979

Construction (Etablissement R.V.I.). En 1978, les 3 principaux bâtiments sont sortis de terre.

sept. 1976

La SAVIEM fusionne avec BERLIET et devient R.V.I. (Renault Véhicules Industriels).

1976

Etude et implantation des bâtiments.

1972

La SAVIEM décide d’implanter une usine dans l’Est de la France, à Batilly, carrefour de notre Europe actuelle. L’Etat apporte son soutien à cette implantation : la région connaît en effet une situation dramatique due au désengagement de la sidérurgie.

L'histoire de l'usine RENAULT BATILLY